Se garer à Paris: hier et aujourd’hui

Se garer à Paris: hier et aujourd’hui

Se garer à Paris: hier et aujourd’hui

Trouver une place de parking à Paris est carrément mission impossible. Quant à se l’approprier, cela relève d’un génie et d’une dextérité propres aux Parisiens.

Voyez plutôt. D’abord 1960: le système D

Et de nos jours: l’art du créneau, que le monde entier nous envie!

Certains ont trouvé la parade!

Vous l’avez bien sur reconnu! Pour les plus jeunes d’entre nous ou ceux à la mémoire défaillante, l’homme au scooter n’est rien de moins que François Hollande, ancien Président de la République!

Notre bouffonesque Président utilisait dans Paris cet agile et rapide moyen de transport (pas suffisamment discret cependant) pour rendre visite…à sa maitresse. Vaudevillesque!

NB: J’aime les 2 roues à l’avant. Courageux mais pas téméraire notre François national!

Le saviez-vous?

Les véhicules à essence seront interdits dans Paris en 2030!

Depuis février 2015, les parisiens sont avertis : certains véhicules diesel ne feront pas de vieux os dans les rues et les parkings de la capitale. Loi sur la transition énergétique oblige, les autorités ont décidé de se retrousser les manches et les véhicules polluants composent bien-entendu des victimes idéales.

A compter du 1er juillet 2017, les véhicules catégorisés Crit’Air 5 ne peuvent plus circuler à Paris de 8h à 20h, du lundi au vendredi. Les poids lourds et autocars portant la vignette Crit’Air 5 ne peuvent plus circuler à Paris de 8h à 20h, 7 jours sur 7. Ce macaron Crit’Air apposé sur votre pare-brise permettra aux contrôleurs de vérifier le niveau de pollution de votre véhicule, que vous soyez parisien ou simplement de passage…

En 2024, place aux Crtit’Air 2 et fin totale des diesels. En 2030, transports alternatifs et véhicules individuels électriques seront les seuls autorisés à circuler…

Source

Les Ricains, Sardou et le Débarquement en Normandie

Les Ricains, Sardou et le Débarquement en Normandie

Les Ricains, Sardou et le Débarquement en Normandie

En ce jour du 6 Juin, où l’on célèbre le sacrifice de dizaines de milliers de soldats Américains, Britanniques et Canadiens, la chanson de Sardou me revient inévitablement en mémoire.

Du reste, elle ne m’a vraiment jamais quittée depuis le jour où je l’ai entendue pour la première fois. Le jeune garçon que j’étais alors fut profondément marqué par les paroles, mais aussi le style “country” de la mélodie écrite par Guy Magenta.

Il est certain que cette chanson aura contribué à la passion que je porte à l’Amérique et aux Américains, passion partagée par mon père qui, jeune adolescent, avez vécu la libération de Brest, sa ville natale, par les troupes Américaines.

Il me décrivit l’immense gratitude qu’il avait alors éprouvée et qui ne l’a plus jamais quitté.

Le commando Kieffer

Un couplet de la chanson de Sardou m’intriguait plus particulièrement:

“Un gars venu de Géorgie
Qui se foutait pas mal de toi
Est venu mourir en Normandie
Un matin où tu n’y étais pas

Que voulait-il dire par “Un matin où tu n’y étais pas”?

Je n’ai appris que quelques années plus tard, que la participation française au débarquement fut en effet pour le moins symbolique.

Elle se résumait à un petit contingent de 177 soldats, le commando Kieffer, à comparer aux 158000 hommes qui prirent part au débarquement.

Le commando, intégré au sein des troupes britanniques, et entrainé en Ecosse, débarque à SWORD Beach en ce matin du 6 Juin 1944.

Il fera honneur à la France en menant à bien une mission difficile. Non sans perte cependant. Seuls 24 parmi les membres du commando ne seront ni tués ni blessés.

Le commando, qui a conservé son nom, est actuellement basé à Lorient.

Le cimetière Américain

Bien des années plus tard j’ai eu le privilège de visiter ce haut-lieu historique accompagné de mes enfants: Omaha beach, la pointe du Hoc au paysage lunaire, et l’incomparable cimetière américain.

L’émotion que l’on ressent en déambulant au sein de ces rangées de croix si parfaitement alignées dans ce paysage majestueux vous prend à la gorge.

Le recueillement des visiteurs, venus des quatre coins du monde, confère à ce lieu une une solennité sans égale.

Le silence y est absolu, et il est bien difficile de retenir ses larmes à la lecture du nom de ces jeunes hommes qui ont donné leur vie pour permettre aux Français, et au reste du monde de vivre libre.

L’autre cimetière

Il existe une autre cimetière non loin de là, rarement mentionné dans les guides: le cimetière allemand. Il est petit et humble mais ne laisse en rien indiffèrent.

En lisant les inscriptions sur les simples plaques à même la terre, on constate avec une infinie tristesse que les ennemis d’alors étaient de bien jeunes hommes, tout comme les américains, anglais, canadiens et autres soldats d’infortune qui ont péri dans ce conflit inutile.

On ne peut alors s’empêcher de réaliser toute l’immensité du gâchis.

Le Jour J en 3 minutes

Le saviez-vous?

La chanson “Les Ricains” fut initialement écrite pour Alain Delon qui voulait enregistrer un disque.
Pris par d’autres projets, il déclina l’offre et c’est ainsi qu’à l’âgé de 20 ans Michel Sardou fit ses débuts dans la chanson.

La chanson sera censurée à la demande des autorités gaullistes et interdite de radio, à l’exception de RTL qui la diffusera.

L’ “amicale du fusillé” fait référence au parti communiste français, qui s’est souvent présenté après 1944 comme le “parti des fusillés”.

“À l’amicale du fusillé
On dit qu’ils sont tombés pour rien.”

Petit sondage

Avez-vous déjà visité le cimetière américain?

Le Sous-Sol de Paris

Le Sous-Sol de Paris

Le Sous-Sol de Paris

Le passé et le présent s’entremêlent dans les strates du sous-sol parisien que je vous laisse découvrir dans cette vidéo élégamment conçue

Des champignons de Paris aux Catacombes!

La culture des champignons de Paris se développe dans les carrières souterraines de Paris sous Napoléon 1er.

Cependant, lorsque les projets de construction du métro commencèrent, les champignons devinrent un obstacle.

Leur production fut déplacée en Anjou, dans la ville de Saumur.

Les Catacombes: le plus grand ossuaire souterrain du monde

À la fin du XVIIIe siècle de grands problèmes de salubrité liés aux cimetières de la ville entraînent la décision de transférer leurs contenus sous terre. Les autorités parisiennes choisissent un site facile d’accès, les anciennes carrières de la Tombe-Issoire, sous la plaine de Montrouge.

Les premières évacuations ont lieu de 1785 à 1787 et touchent le cimetière le plus important de Paris, les Saints-Innocents.

Au total, les restes de 6 millions d’ individus seront transférés dans ce bout de carrière!

Le site est consacré “Ossuaire municipal de Paris” le 7 avril 1786 et s’approprie dès ce moment le terme mythique de “Catacombes”, en référence aux catacombes de Rome.

L’ossuaire s’étend sur un parcours de 1 500 mètres de long à 20 mètres de profondeur, et est accessible au public depuis 1809…sur rendez-vous.

Source

Le saviez-vous?

Les catacombes révèlent d’étonnantes sculptures réalisées par le carrier Décure, surnommé Beauséjour.

Ancien vétéran des armées de Louis XVI, employé comme carrier dans les catacombes en 1777, François Décure décide de sculpter la pierre pour passer le temps, pendant ses moments de pause

Il recrée en particulier de mémoire le fort de Port-Mahon (situé dans les îles Baléares) où il avait été fait prisonnier par les Anglais.

Mais Décure meurt dans un éboulement, en voulant aménager un escalier à cet endroit pour accéder à sa sculpture…

Source

Notre petit sondage

Avez-vous déjà visité les catacombes de Paris

Le Tonnerre de Brest

Le Tonnerre de Brest

Le Tonnerre de Brest

Mon père est né à Brest (Recouvrance pour être précis) et ma mère à Saint Renan ( à quelques encablures de la cité du Ponant), et j’ai moi-même passé plus de 20 ans dans cette ville du bout du monde.

Nous connaissons tous (du moins je l’espère) cette expression “Tonnerre de Brest” popularisée par le capitaine Haddock, et une de ses préférées avec “bachi-bouzouk” et “mille sabords”.

Tonnerre de Brest s’utilise pour exprimer une surprise, un dépit ou une colère.

Quelle est l’origine de cette expression?

Longtemps controversée, l’explication “climatique” semble maintenant la plus plausible
grâce a une lettre inédite, récemment découverte dans les archives de l’Académie des sciences.

L’explication climatique

Cette lettre, ecrite par André François Boureau-Deslandes (1689-1757), jeune commissaire ordinaire de la Marine et membre de l’Académie, est intitulee “Sur quelques effets du tonnerre“. Elle raconte les évènements survenus durant la nuit du 14 au 15 avril 1718:

Sur les 4 heures du matin, il fit trois coups de tonnerre les plus horribles que j’aie jamais entendus. Dans cet espace de la Côte de Bretagne qui s’étend depuis Concarneau jusqu’à Saint-Pol-de-Léon, on a observé que le tonnerre était tombé sur 24 églises différentes et à la même heure.

Cinq jours plus tard, Boureau-Deslandes se rend à Gouesnou, non loin de Brest, dont l’église a été transpercée par la réunion de « 3 globes de feu, chacun 3 pieds et demi de diamètre », qui ont occasionné la mort de trois sonneurs de cloches.

Source

Le son du canon

Avant la découverte de cette lettre, l’explication la plus couramment admise était celle du canon de Brest, qui offrait elle même deux options:

  • L’arsenal de Brest, dont le son du canon rythmait jusqu’en 1924 le début et la fin du travail.
  • Le bagne de Brest (1749-1858), qui faisait tonner le canon lors d’une évasion.

Grace à Boureau-Deslandes, le mystère n’en est désormais plus un. L’expression “Tonnerre de Brest”, popularisée par Tintin, mais aussi Marcel Proust, Paul Féval et Georges Brassens, doit son origine au …tonnerre!

Le canon de Brest est réclamé par …l’Algérie!

Peut-être ne saviez-vous pas que le pauvre canon est l’objet d’une querelle avec l’Algérie:

“Le canon avait été ramené en France comme trophée de guerre le 5 juillet 1830, au moment de la conquête de l’Algérie. Transformé en colonne, il est érigé au milieu de l’arsenal de Brest en 1833. Il n’en a pas bougé depuis.”

Sources: Ouest France et Le Télégramme

 

 

Le Tonnerre de Brest en chanson

Tonnerre de Brest est le titre d’une chanson de notre Bretonne nationale Nowlen Leroy ( née comme Maman à Saint Renan) dont vous pourrez apprécier la jolie voix ainsi que les paroles de Miossec dans la vidéo ci-dessous:

Que Nowlen ait commis une chanson sur Brest n’a rien somme toute rien d’étonnant compte tenu de ses origines.

En revanche, que cette expression soit également le titre d’une chanson d’un groupe congolais est un peu plus…surprenant!
Je laisse découvrir leur version dans la vidéo ci-jointe.

Le saviez-vous?

Bien que disposant d’un répertoire d’approximativement 220 jurons, le capitaine Haddock n’en profère qu’une douzaine se rapportant au champ lexical de la mer.

Après la guerre, le langage des personnages de Tintin évolue, devenant plus politiquement correct. Certains jurons du capitaine Haddock disparaissent et sont remplacés dans les rééditions d’albums par des termes jugés moins choquants.

C’est le cas par exemple pour « fatma de Prisunic » remplacé par « bayadère de carnaval » ou « anthracite » et « commerce noir » remplacés par « iconoclaste ».

Petit sondage

Quel est votre juron préféré du capitaine Haddock?

  • Autre choix

Les Rosaces de Notre Dame de Paris

Les Rosaces de Notre Dame de Paris

Les Rosaces de Notre Dame de Paris

Une belle et émouvante vidéo qui retrace l’histoire des rosaces de Notre Dame de Paris et vient souligner avec une infinie tristesse doublée d’une immense colère,  l’énorme perte culturelle, patrimoniale et religieuse causée par l’incendie du 15 Avril 2019, dont l’origine reste toujours bien mystérieuse.

Vous serez sans doute surpris d’apprendre qu’Ubisoft, le producteur de jeux vidéos, aidera à la reconstruction de la cathédrale (lisez plus bas).

L’incendie sera-t-il un jour expliqué?

)Le 16 avril 2019, Guy Millière écrivait dans Dreuz.info:

En plus de huit siècles, malgré plusieurs révolutions, des guerres, des bombardements, l’occupation nazie, rien de semblable n’était survenu.

S’il s’agit d’un accident, c’est un accident est absolument impardonnable. Procéder à la réfection d’un monument historique infiniment précieux doit impliquer d’infinies précautions. Des coupables devront être désignés. Des entreprises vont fermer et se trouver condamnées et placées sur le banc d’infamie.

S’il s’agit d’un attentat, les coupables devront être trouvés et des conclusions devront être tirées.

Pour l’heure, rien n’indique qu’il s’agit d’un attentat. Mais la précipitation avec laquelle les autorités ont écarté la piste terroriste est très suspecte.

Les autorités françaises écartent toujours la piste terroriste immédiatement, même lorsqu’il s’agit d’un acte terroriste, surtout lorsqu’il peut s’agir d’un acte terroriste islamique.

Deux ans plus tard, selon Le Point, la thèse de l’accident est (bien entendu) privilégiée.

Je vous conseille toutefois de lire cette analyse détaillée.

Saura-t-on un jour ce qui s’est vraiment passé en ce funeste jour d’avril 2019? Sans doute pas…

Les jeux vidéos au secours de Notre Dame!

Afin de rendre au maximum le réalisme historique du jeu “Assassin’s Creed”, le célébrissime studio Ubisoft, producteur de jeux vidéo français, a travaillé pendant deux ans en collaboration avec des architectes et des historiens pour rendre une version 3D jouable de la cathédrale Notre Dame.

En somme, des plans précis à la pierre de taille près de Notre Dame telle qu’elle était avant l’incendie.

Ces plans sont d’une immense valeur pour la reconstruction du bâtiment à l’identique, et pourraient faire gagner deux années complètes au chantier de réhabilitation de l’édifice.

La fin des travaux est prévue pour Avril 2024

Source

Donnez-nous votre avis

Si vous avez des informations qui jettent un jour nouveau sur cette tragédie, n’hésitez pas à les partager dans la section commentaire.

Quelle est selon vous la cause de l'incendie de Notre Dame?