Brest: métropole océane entre tradition et modernité

Brest: métropole océane entre tradition et modernité

Brest: métropole océane entre tradition et modernité

Une brève histoire de Brest

Ouverte sur le grand large atlantique, la ville de Brest offre un visage contrasté, fruit d’une histoire à la fois tourmentée et riche en rebondissements.

Les historiens font remonter à l’époque romaine les premiers fondements de l’actuel château fort édifié par les comtes de Léon à partir du IXème siècle. Aujourd’hui encore, la forteresse médiévale domine la ville et surplombe la Penfeld, rivière qui scinde la ville en deux entités bien distinctes : « Brest-même » et Recouvrance.

Le vieux Brest

L’importance maritime de Brest ne prend cependant son essor qu’avec la création en 1686 par le Cardinal de Richelieu d’un port militaire destiné à abriter une marine puissante.

Il s’agit alors de mieux contrôler les mers et de contrer les velléités stratégiques de l’Angleterre. A l’époque, on se souvient encore de l’occupation de la ville par les Anglais, profitant de la guerre de succession de Bretagne pour investir la place au XIVe siècle.

Brest ne sera rendue aux ducs de Bretagne qu’en 1397. Sous le règne de Louis XIV, l’ingénieur Vauban poursuit la fortification de Brest et la ville devient le premier port de guerre français.

Brest connait alors une renommée internationale. Le port du Ponant accueille en 1686, trois ambassadeurs du roi de Siam venus rendre visite à Louis XIV et porteurs d’une lettre rédigée par le roi Naraï. Ce dernier veut faire de son royaume un partenaire commercial privilégié de la France et s’assurer de son soutien militaire.

En hommage à cet événement, la rue principale de Brest sera dénommée rue de Siam en 1742. Depuis lors Brest et sa rue de Siam seront indissociables et sources d’inspiration poétique comme immortalisé dans le poème de Jacques Prévert chanté par Barbara (« Rappelle-toi Barbara, il pleuvait sur Brest ce jour-là »).

Des liens puissants et anciens avec les Etats-Unis

C’est au 18ème siècle que se tissent les premiers liens entre Brest et les révolutionnaires américains. Ainsi, lors de la guerre d’indépendance américaine, les escadres françaises sous le commandement du comte de Grasse appareillent de Brest.

Ce soutien culminera lors des victoires de la Chesapeake Bay et de la bataille décisive de Yorktown où s’illustreront en 1781 les insurgés américains et les troupes françaises du général de Rochambeau.

Pour Brest, le 20ème siècle sera successivement tragique et porteur de renaissance. Durant le premier conflit mondial, plus de 700.000 soldats américains débarquent à Brest à l’automne 1917.

Un campement gigantesque abrite les préparatifs des combattants sur un site dédié dans le quartier de Pontanézen. L’année suivante, le président Woodrow Wilson débarque du bâtiment USS Georges Washington, pour se rendre à la conférence de la paix.

Soldats américains à Brest en Novembre 1917

Dans la France occupée, les Allemands décideront en 1940 pour le plus grand malheur de Brest d’y construire une base sous-marine.

Les bombardements alliés qui s’ensuivront en 1944 vont anéantir la quasi-totalité de la ville historique. La reconstruction prendra plus de 15 ans et au début des années soixante, de nombreux Brestois vivaient encore dans des baraquements provisoires.

Il faut aussi noter que le monument à la mémoire des combattants des forces navales des États-Unis inauguré en août 1937 et détruit par les Allemands le 4 juillet 1941 sera reconstruit en granit rose en 1958

Le monument américain sur le cours Dajot

Construite dans les années 1930, l’ancienne école navale parfois surnommée « Versailles brestois » fera elle aussi l’objet d’une restauration réussie. Elle accueille aujourd’hui un centre d’instruction navale.

Le Centre d’Instruction Navale de Brest

Brest aujourd’hui

Sans rien oublier de son passé, Brest a su se tourner résolument vers l’avenir. C’est aujourd’hui une ville étudiante très dynamique et de nombreuses initiatives continuent de la faire rayonner bien au-delà de la Bretagne.

Brest a ainsi noué près d’une douzaine de jumelages avec de grandes villes et en particulier avec la ville de Denver au Colorado qui a témoigné de son amitié en apportant, dès 1948, une grande assistance à la ville dévastée.

La création en 1992 du rassemblement international des Grands Voiliers illustre la volonté de la cité du Ponant de jouer pleinement de ses atouts maritimes et de sa magnifique rade.

Ces événements donnent aux Brestois l’occasion d’accueillir des marins du monde entier et d’investir les bords de la Penfeld dans le port militaire, lieux d’ordinaire interdits. Des voiliers célèbres y participent tels L’Hermione du nom de la frégate (reconstruite de 1997 à 2014 à l’identique).

Ce navire avait ramené à Brest le marquis de La Fayette au retour de son épopée américaine.

Brest-Rue de Siam

La rue de Siam

De plus, la ville poursuit son évolution. Elle parvient peu à peu à grignoter l’emprise territoriale de la marine militaire. C’est ainsi que les anciens ateliers du plateau des Capucins ont été rétrocédés par l’Etat à la ville et sont devenus un pôle majeur de la vie culturelle à Brest.

La mise en place en 2016 d’un téléphérique qui enjambe la Penfeld contribue également à réduire la fracture existante entre les deux rives de la ville.

A propos de notre auteur

Gérard Déjoué

Gérard Déjoué

Gérard passe sa jeunesses à Brest d’où il rejoint la Marine Nationale qu’il sert pendant près de 30 ans.
Il quitte la Marine avec le grade de Capitaine de Vaisseau puis devient administrateur du Conseil des Ministres de l’Union européenne, plus particulièrement chargé des affaires africaines.

Actuellement en retraite, Gérard partage sa vie entre Brest, Nice et Vienne.

Vous aimerez aussi:

Le Tonnerre de Brest

Le Tonnerre de Brest

Popularisée par le capitaine Haddock, qui a-t-il derrière cette expression?
Le Camembert, le fromage préféré des Français

Le Camembert, le fromage préféré des Français

Le Camembert, le fromage préféré des Français

Le camembert est un fromage au lait de vache, à pâte molle. D’origine normande, il est depuis des siècles le fromage préféré des Français.

L’heure de gloire

Trois étapes importantes ont fait du camembert ce qu’il est aujourd’hui.

1. Napoléon III eut l’occasion d’y goûter et épris de cette richesse de caractère, il lui donna le nom du village de provenance: Camembert

2. En 1890, l’ingénieur Ridel invente la fameuse boîte ronde en peuplier déroulée. Grâce à cet emballage en bois, le fromage, organisme vivant, peut respirer et il lui devient alors possible de faire des trajets plus longs et de parcourir le monde.

3. La découverte du pénicillium candidum en 1910, qui permet à une moisissure blanche de se développer, remplaçant ainsi la moisissure bleu-gris originelle, peu appréciée du grand public.

Source

L’autre bataille de Normandie

Lait cru ou pasteurisé, c’est toute la question!

Perçu comme un risque sanitaire dans certains pays, le fromage au lait cru est un gage de qualité dans d’autres.

Fromage produit partout dans le monde, il était nécessaire d’avoir un moyen de reconnaître un vrai camembert de qualité.

Depuis 1983, le camembert est protégé par une A.O.C ; seul celui au lait cru de Normandie peut porter cette appellation. Il doit répondre à des critères bien précis, du lieu au mode de fabrication.

La zone de production concernée est limitée aux seuls départements du Calvados, de l’Eure, de la Manche, de l’Orne et de la Seine- Maritime.

Le saviez-vous?

Marie et le prêtre

On attribue l’origine du camembert à Marie Harel, modeste fermière d’un village du Pays d’Auge.

Pour rendre à César ce qui est à César, c’est en fait à un prêtre réfractaire, originaire de Brie, que l’on devrait la naissance du calendos, comme on appelle aussi ce fromage.

Reconnaissant de l’hospitalité que Marie Harel lui avait témoignée durant la Révolution, le prêtre lui transmet le secret de fabrication du fromage de sa région.

La ration des poilus

Durant la Première Guerre mondiale, l’inclusion d’une portion de camembert dans la ration du poilu, a certainement contribué à la notoriété du fromage.

Le hit parade des fromages

Selon un sondage publié en 2015, les 5 fromages préférés des Français sont:

 

  • Le camembert
  • Le fromage de chèvre
  • Le comté
  • Le roquefort
  • L’emmental

Petit Sondage

Quel est votre fromage français préféré?

  • Autre choix
Les Ricains, Sardou et le Débarquement en Normandie

Les Ricains, Sardou et le Débarquement en Normandie

Les Ricains, Sardou et le Débarquement en Normandie

En ce jour du 6 Juin, où l’on célèbre le sacrifice de dizaines de milliers de soldats Américains, Britanniques et Canadiens, la chanson de Sardou me revient inévitablement en mémoire.

Du reste, elle ne m’a vraiment jamais quittée depuis le jour où je l’ai entendue pour la première fois. Le jeune garçon que j’étais alors fut profondément marqué par les paroles, mais aussi le style “country” de la mélodie écrite par Guy Magenta.

Il est certain que cette chanson aura contribué à la passion que je porte à l’Amérique et aux Américains, passion partagée par mon père qui, jeune adolescent, avez vécu la libération de Brest, sa ville natale, par les troupes Américaines.

Il me décrivit l’immense gratitude qu’il avait alors éprouvée et qui ne l’a plus jamais quitté.

Le commando Kieffer

Un couplet de la chanson de Sardou m’intriguait plus particulièrement:

“Un gars venu de Géorgie
Qui se foutait pas mal de toi
Est venu mourir en Normandie
Un matin où tu n’y étais pas

Que voulait-il dire par “Un matin où tu n’y étais pas”?

Je n’ai appris que quelques années plus tard, que la participation française au débarquement fut en effet pour le moins symbolique.

Elle se résumait à un petit contingent de 177 soldats, le commando Kieffer, à comparer aux 158000 hommes qui prirent part au débarquement.

Le commando, intégré au sein des troupes britanniques, et entrainé en Ecosse, débarque à SWORD Beach en ce matin du 6 Juin 1944.

Il fera honneur à la France en menant à bien une mission difficile. Non sans perte cependant. Seuls 24 parmi les membres du commando ne seront ni tués ni blessés.

Le commando, qui a conservé son nom, est actuellement basé à Lorient.

Le cimetière Américain

Bien des années plus tard j’ai eu le privilège de visiter ce haut-lieu historique accompagné de mes enfants: Omaha beach, la pointe du Hoc au paysage lunaire, et l’incomparable cimetière américain.

L’émotion que l’on ressent en déambulant au sein de ces rangées de croix si parfaitement alignées dans ce paysage majestueux vous prend à la gorge.

Le recueillement des visiteurs, venus des quatre coins du monde, confère à ce lieu une une solennité sans égale.

Le silence y est absolu, et il est bien difficile de retenir ses larmes à la lecture du nom de ces jeunes hommes qui ont donné leur vie pour permettre aux Français, et au reste du monde de vivre libre.

L’autre cimetière

Il existe une autre cimetière non loin de là, rarement mentionné dans les guides: le cimetière allemand. Il est petit et humble mais ne laisse en rien indiffèrent.

En lisant les inscriptions sur les simples plaques à même la terre, on constate avec une infinie tristesse que les ennemis d’alors étaient de bien jeunes hommes, tout comme les américains, anglais, canadiens et autres soldats d’infortune qui ont péri dans ce conflit inutile.

On ne peut alors s’empêcher de réaliser toute l’immensité du gâchis.

Le Jour J en 3 minutes

Le saviez-vous?

La chanson “Les Ricains” fut initialement écrite pour Alain Delon qui voulait enregistrer un disque.
Pris par d’autres projets, il déclina l’offre et c’est ainsi qu’à l’âgé de 20 ans Michel Sardou fit ses débuts dans la chanson.

La chanson sera censurée à la demande des autorités gaullistes et interdite de radio, à l’exception de RTL qui la diffusera.

L’ “amicale du fusillé” fait référence au parti communiste français, qui s’est souvent présenté après 1944 comme le “parti des fusillés”.

“À l’amicale du fusillé
On dit qu’ils sont tombés pour rien.”

Petit sondage

Avez-vous déjà visité le cimetière américain?

Le Sous-Sol de Paris

Le Sous-Sol de Paris

Le Sous-Sol de Paris

Le passé et le présent s’entremêlent dans les strates du sous-sol parisien que je vous laisse découvrir dans cette vidéo élégamment conçue

Des champignons de Paris aux Catacombes!

La culture des champignons de Paris se développe dans les carrières souterraines de Paris sous Napoléon 1er.

Cependant, lorsque les projets de construction du métro commencèrent, les champignons devinrent un obstacle.

Leur production fut déplacée en Anjou, dans la ville de Saumur.

Les Catacombes: le plus grand ossuaire souterrain du monde

À la fin du XVIIIe siècle de grands problèmes de salubrité liés aux cimetières de la ville entraînent la décision de transférer leurs contenus sous terre. Les autorités parisiennes choisissent un site facile d’accès, les anciennes carrières de la Tombe-Issoire, sous la plaine de Montrouge.

Les premières évacuations ont lieu de 1785 à 1787 et touchent le cimetière le plus important de Paris, les Saints-Innocents.

Au total, les restes de 6 millions d’ individus seront transférés dans ce bout de carrière!

Le site est consacré “Ossuaire municipal de Paris” le 7 avril 1786 et s’approprie dès ce moment le terme mythique de “Catacombes”, en référence aux catacombes de Rome.

L’ossuaire s’étend sur un parcours de 1 500 mètres de long à 20 mètres de profondeur, et est accessible au public depuis 1809…sur rendez-vous.

Source

Le saviez-vous?

Les catacombes révèlent d’étonnantes sculptures réalisées par le carrier Décure, surnommé Beauséjour.

Ancien vétéran des armées de Louis XVI, employé comme carrier dans les catacombes en 1777, François Décure décide de sculpter la pierre pour passer le temps, pendant ses moments de pause

Il recrée en particulier de mémoire le fort de Port-Mahon (situé dans les îles Baléares) où il avait été fait prisonnier par les Anglais.

Mais Décure meurt dans un éboulement, en voulant aménager un escalier à cet endroit pour accéder à sa sculpture…

Source

Notre petit sondage

Avez-vous déjà visité les catacombes de Paris

Le Tonnerre de Brest

Le Tonnerre de Brest

Le Tonnerre de Brest

Mon père est né à Brest (Recouvrance pour être précis) et ma mère à Saint Renan ( à quelques encablures de la cité du Ponant), et j’ai moi-même passé plus de 20 ans dans cette ville du bout du monde.

Nous connaissons tous (du moins je l’espère) cette expression “Tonnerre de Brest” popularisée par le capitaine Haddock, et une de ses préférées avec “bachi-bouzouk” et “mille sabords”.

Tonnerre de Brest s’utilise pour exprimer une surprise, un dépit ou une colère.

Quelle est l’origine de cette expression?

Longtemps controversée, l’explication “climatique” semble maintenant la plus plausible
grâce a une lettre inédite, récemment découverte dans les archives de l’Académie des sciences.

L’explication climatique

Cette lettre, ecrite par André François Boureau-Deslandes (1689-1757), jeune commissaire ordinaire de la Marine et membre de l’Académie, est intitulee “Sur quelques effets du tonnerre“. Elle raconte les évènements survenus durant la nuit du 14 au 15 avril 1718:

Sur les 4 heures du matin, il fit trois coups de tonnerre les plus horribles que j’aie jamais entendus. Dans cet espace de la Côte de Bretagne qui s’étend depuis Concarneau jusqu’à Saint-Pol-de-Léon, on a observé que le tonnerre était tombé sur 24 églises différentes et à la même heure.

Cinq jours plus tard, Boureau-Deslandes se rend à Gouesnou, non loin de Brest, dont l’église a été transpercée par la réunion de « 3 globes de feu, chacun 3 pieds et demi de diamètre », qui ont occasionné la mort de trois sonneurs de cloches.

Source

Le son du canon

Avant la découverte de cette lettre, l’explication la plus couramment admise était celle du canon de Brest, qui offrait elle même deux options:

  • L’arsenal de Brest, dont le son du canon rythmait jusqu’en 1924 le début et la fin du travail.
  • Le bagne de Brest (1749-1858), qui faisait tonner le canon lors d’une évasion.

Grace à Boureau-Deslandes, le mystère n’en est désormais plus un. L’expression “Tonnerre de Brest”, popularisée par Tintin, mais aussi Marcel Proust, Paul Féval et Georges Brassens, doit son origine au …tonnerre!

Le canon de Brest est réclamé par …l’Algérie!

Peut-être ne saviez-vous pas que le pauvre canon est l’objet d’une querelle avec l’Algérie:

“Le canon avait été ramené en France comme trophée de guerre le 5 juillet 1830, au moment de la conquête de l’Algérie. Transformé en colonne, il est érigé au milieu de l’arsenal de Brest en 1833. Il n’en a pas bougé depuis.”

Sources: Ouest France et Le Télégramme

 

 

Le Tonnerre de Brest en chanson

Tonnerre de Brest est le titre d’une chanson de notre Bretonne nationale Nowlen Leroy ( née comme Maman à Saint Renan) dont vous pourrez apprécier la jolie voix ainsi que les paroles de Miossec dans la vidéo ci-dessous:

Que Nowlen ait commis une chanson sur Brest n’a rien somme toute rien d’étonnant compte tenu de ses origines.

En revanche, que cette expression soit également le titre d’une chanson d’un groupe congolais est un peu plus…surprenant!
Je laisse découvrir leur version dans la vidéo ci-jointe.

Le saviez-vous?

Bien que disposant d’un répertoire d’approximativement 220 jurons, le capitaine Haddock n’en profère qu’une douzaine se rapportant au champ lexical de la mer.

Après la guerre, le langage des personnages de Tintin évolue, devenant plus politiquement correct. Certains jurons du capitaine Haddock disparaissent et sont remplacés dans les rééditions d’albums par des termes jugés moins choquants.

C’est le cas par exemple pour « fatma de Prisunic » remplacé par « bayadère de carnaval » ou « anthracite » et « commerce noir » remplacés par « iconoclaste ».

Petit sondage

Quel est votre juron préféré du capitaine Haddock?

  • Autre choix

Les Rosaces de Notre Dame de Paris

Les Rosaces de Notre Dame de Paris

Les Rosaces de Notre Dame de Paris

Une belle et émouvante vidéo qui retrace l’histoire des rosaces de Notre Dame de Paris et vient souligner avec une infinie tristesse doublée d’une immense colère,  l’énorme perte culturelle, patrimoniale et religieuse causée par l’incendie du 15 Avril 2019, dont l’origine reste toujours bien mystérieuse.

Vous serez sans doute surpris d’apprendre qu’Ubisoft, le producteur de jeux vidéos, aidera à la reconstruction de la cathédrale (lisez plus bas).

L’incendie sera-t-il un jour expliqué?

)Le 16 avril 2019, Guy Millière écrivait dans Dreuz.info:

En plus de huit siècles, malgré plusieurs révolutions, des guerres, des bombardements, l’occupation nazie, rien de semblable n’était survenu.

S’il s’agit d’un accident, c’est un accident est absolument impardonnable. Procéder à la réfection d’un monument historique infiniment précieux doit impliquer d’infinies précautions. Des coupables devront être désignés. Des entreprises vont fermer et se trouver condamnées et placées sur le banc d’infamie.

S’il s’agit d’un attentat, les coupables devront être trouvés et des conclusions devront être tirées.

Pour l’heure, rien n’indique qu’il s’agit d’un attentat. Mais la précipitation avec laquelle les autorités ont écarté la piste terroriste est très suspecte.

Les autorités françaises écartent toujours la piste terroriste immédiatement, même lorsqu’il s’agit d’un acte terroriste, surtout lorsqu’il peut s’agir d’un acte terroriste islamique.

Deux ans plus tard, selon Le Point, la thèse de l’accident est (bien entendu) privilégiée.

Je vous conseille toutefois de lire cette analyse détaillée.

Saura-t-on un jour ce qui s’est vraiment passé en ce funeste jour d’avril 2019? Sans doute pas…

Les jeux vidéos au secours de Notre Dame!

Afin de rendre au maximum le réalisme historique du jeu “Assassin’s Creed”, le célébrissime studio Ubisoft, producteur de jeux vidéo français, a travaillé pendant deux ans en collaboration avec des architectes et des historiens pour rendre une version 3D jouable de la cathédrale Notre Dame.

En somme, des plans précis à la pierre de taille près de Notre Dame telle qu’elle était avant l’incendie.

Ces plans sont d’une immense valeur pour la reconstruction du bâtiment à l’identique, et pourraient faire gagner deux années complètes au chantier de réhabilitation de l’édifice.

La fin des travaux est prévue pour Avril 2024

Source

Donnez-nous votre avis

Si vous avez des informations qui jettent un jour nouveau sur cette tragédie, n’hésitez pas à les partager dans la section commentaire.

Quelle est selon vous la cause de l'incendie de Notre Dame?