La Galette des Rois: Roi ou Reine d’un jour!
0 (0)

by | Gastronomie, Histoire, Patrimoine | 0 comments

En France, l’année commence en fanfare!

Alors que les Français se remettent doucement (et parfois difficilement) des agapes de fins d’année, voici qu’une autre fête séculaire se prépare: le partage de la “galette des rois”.

Cette tradition, qui célèbre l’Épiphanie, est une de mes favorites. Elle se tient généralement le 6 Janvier (12e jour de Noël), mais se pratique couramment tout au long du premier mois de l’année.

Rappelons que dans la religion chrétienne, l’Épiphanie commémore l’arrivée des Rois Mages à la crèche où Jésus a vu le jour quelques jours plus tôt.

Une tradition multi-séculaire

La tradition de la galette des Rois remonte au XIVe siècle. Elle glorifie la notion de partage, et abolit pour un jour le rapport de puissant à faible puisque tout le monde peut devenir roi!

On incluait à l’époque une fève dans le gâteau (fava bean). La personne qui recevait la part de gâteau contenant la fève était nommée roi d’un jour!

De nos jours, le partage, appelé “tirer les rois”, se pratique habituellement comme suit.

Le cadet de la famille se place sous la table, ou lui tourne le dos, et choisit à l’aveugle la part qui sera attribuée à chaque convive.

La personne recevant la fève (aujourd’hui fabriquée en porcelaine- lucky charm) est nommée roi ou reine, et se voit coiffée d’une couronne en papier doré.

La personne élue choisit à son tour sa reine ou son roi en lui apposant sur la tête la couronne appropriée.

La Galette

Le fabrication du gâteau varie selon les régions. Il s’agit en général d’une pate feuilletée fourrée à la frangipane. Le résultat est une pâtisserie absolument délicieuse, moelleuse et croustillante.

Croyez-moi, une seule part suffit rarement, fève ou pas!

 

[Total: 0 Moyenne: 0]