Le Sous-Sol de Paris
0 (0)

by | Histoire, Patrimoine | 0 comments

Le passé et le présent s’entremêlent dans les strates du sous-sol parisien que je vous laisse découvrir dans cette vidéo élégamment conçue

Des champignons de Paris aux Catacombes!

La culture des champignons de Paris se développe dans les carrières souterraines de Paris sous Napoléon 1er.

Cependant, lorsque les projets de construction du métro commencèrent, les champignons devinrent un obstacle.

Leur production fut déplacée en Anjou, dans la ville de Saumur.

Les Catacombes: le plus grand ossuaire souterrain du monde

À la fin du XVIIIe siècle de grands problèmes de salubrité liés aux cimetières de la ville entraînent la décision de transférer leurs contenus sous terre. Les autorités parisiennes choisissent un site facile d’accès, les anciennes carrières de la Tombe-Issoire, sous la plaine de Montrouge.

Les premières évacuations ont lieu de 1785 à 1787 et touchent le cimetière le plus important de Paris, les Saints-Innocents.

Au total, les restes de 6 millions d’ individus seront transférés dans ce bout de carrière!

Le site est consacré “Ossuaire municipal de Paris” le 7 avril 1786 et s’approprie dès ce moment le terme mythique de “Catacombes”, en référence aux catacombes de Rome.

L’ossuaire s’étend sur un parcours de 1 500 mètres de long à 20 mètres de profondeur, et est accessible au public depuis 1809…sur rendez-vous.

Source

Le saviez-vous?

Les catacombes révèlent d’étonnantes sculptures réalisées par le carrier Décure, surnommé Beauséjour.

Ancien vétéran des armées de Louis XVI, employé comme carrier dans les catacombes en 1777, François Décure décide de sculpter la pierre pour passer le temps, pendant ses moments de pause

Il recrée en particulier de mémoire le fort de Port-Mahon (situé dans les îles Baléares) où il avait été fait prisonnier par les Anglais.

Mais Décure meurt dans un éboulement, en voulant aménager un escalier à cet endroit pour accéder à sa sculpture…

Source

Notre petit sondage

Avez-vous déjà visité les catacombes de Paris